Histoire

Nager dans la Tamise. Est-ce vraiment une bonne idée ?

À de nombreuses reprises j’ai eu l’occasion de lire des récits consacrés à la pratique de la natation dans la Tamise. Le sujet a même fait l’objet d’un ouvrage intitulé Downstream, publié en 2015 par Caitlin Davies. Est-ce vraiment une bonne idée de plonger tête première dans la Tamise ? A-t-on depuis toujours nagé dans la Tamise ? Quels sont les lieux privilégiés pour la pratique de la natation dans le fleuve ? C’est ce que je vous propose de découvrir dans cet article.

read more…

Les bateaux à vapeur sur la Tamise

C’est un inventeur anglais, Thomas Newcomen, qui développa la première machine à vapeur à vocation commerciale, dès 1712. Le premier bateau à vapeur, le PS Comet, fut quant à lui construit un siècle plus tard, en 1812, par Henry Bell. Les habitants de Londres purent très rapidement profiter de cette nouvelle invention. read more…

Les Royal Docks

Au tournant du 19e siècle, l’Empire Britannique était en pleine expansion. De grandes inventions voyaient alors le jour. L’arrivée de la machine à vapeur accéléra le développement industriel et le commerce s’intensifia. Les conséquences pour le trafic sur la Tamise furent pour le moins catastrophiques, puisqu’aucune véritable réglementation n’avait été mise en place jusque là. Les accidents et les pillages se multiplièrent. Le chaos s’empara du Port de Londres, qui se lança à la recherche de sites susceptibles d’accueillir de nouveaux docks, plus larges et plus profonds. La construction de l’East et West India Docks en 1802 et 1803 ne suffit pas à réduire la pression. La situation nécessitait une solution plus radicale. read more…

Le premier tunnel sous la Tamise: The Thames Tunnel

Au début du 19e siècle, la ville de Londres connut le besoin pressant d’une nouvelle connexion entre les rives nord et sud de la Tamise, afin de relier les docks en pleine expansion de part et d’autre de la rivière. Quelques tentatives de tunnels sous la Tamise furent amorcées, notamment en 1799 par l’ingénieur Ralph Dodd et en 1805 par un groupe de mineurs venus des Cornouailles. Mais au terme de nombreuses inondations, les ingénieurs de l’époque conclurent qu’un tel tunnel était impossible à réaliser. read more…

The Great Eastern, le plus gros paquebot du 19e siècle

On a toujours construit des navires au bord de la Tamise, la construction navale étant l’une des industries les plus précoces de l’humanité. Les premiers chantiers furent sans doute développés à proximité de l’actuelle City de Londres. Il semblerait cependant qu’ils aient quitté la ville aux 11e et 12e siècle pour s’installer plus en aval. L’une des raisons majeures de cette re-localisation serait l’important risque d’incendie dans une ville alors faite de bois et de chaume. read more…

Sailortown, un centre commercial au service de la Royal Navy

Avec ses centaines de navires, la flotte britannique fut respectée et crainte pendant des siècles. Depuis ses victoires contre l’invincible Armada espagnole en 1588 et contre la marine du Roi de France à la bataille de la Hougue en 1652, la Royal Navy régna sur les mers du globe jusqu’à la première guerre mondiale. read more…

La police de la Tamise.

Les origines de la police marine londonienne, aussi appelée police de la Tamise, remontent au 18e siècle.  Lors du déchargement des cargos sur les quais du fleuve, de nombreux produits de valeur avaient tendance à régulièrement disparaître. Les importateurs de denrées coloniales perdaient ainsi jusqu’à 500.000 livres par an, ce qui de nos jours équivaudrait à 59 millions de livres. Sans parler des pertes subies par les navires quittant le port, en proie aux bateaux pirates postés en embuscade. read more…

Les affluents de la Tamise

Wikipedia recense 51 affluents qui se jettent dans la Tamise de la source à l’embouchure, auxquels il faut encore ajouter une série de canaux (comme par exemple le Regent’s Canal, qui rejoint la Tamise à hauteur de Limehouse). Je vous propose d’en passer quelques uns en revue. read more…