Vous ne le savez peut-être pas mais la Tamise recèle près d’une centaine d’îles et îlots à l’histoire fascinante, qui n’attendent que votre visite. Accompagnez-moi à la découverte de ce patrimoine méconnu.

Isle of Sheppey

Cette île située dans l’estuaire de la Tamise, dont le nom signifie “île des moutons” en ancien Saxon, a la particularité d’être l’un des rares territoires de la Grande-Bretagne a avoir été occupé par une puissance étrangère depuis l’invasion des Normands en 1066. Une flotte néerlandaise en prit possession en 1667, pour repartir quelques jours plus tard,  avec pour seul butin quelques armes, des munitions et un peu de vivres.

L’île joua un rôle important dans l’histoire de l’aviation britannique et abrite la seule population de scorpions recensée au Royaume Uni, ramenés sur l’île à bord d’un navire au 19e siècle.

Les 40.000 habitants de Sheppey se surnomment Swampies, habitants des marécages.

Chiswick Eyot

Les amateurs de la Boat Race annuelle entre Putney et Mortlake ont sûrement déjà aperçu à hauteur de Chiswick ce petit îlot, accessible par un gué à marée basse. Comme bon nombre d’îles sur la Tamise, l’îlot de Chiswick fut dédié à la culture d’osier, utilisé par les fabricants de paniers et de meubles.

En 2010, l’îlot a fait la une des journaux, lorsqu’en vrai Robinson Crusoé, un retraité de 67 ans prétendit avoir survécu sur l’îlot pendant 6 mois en dormant dans un filet suspendu entre les arbres, pour éviter la marée montante.

Oliver’s Island

Connue sous le nom de Strand Ayt jusqu’à la Guerre civile anglaise au milieu du 17e siècle, l’île d’Oliver tire son nom du célèbre homme politique et militaire Oliver Cromwell, qui y aurait trouvé refuge lors des combats. Un tunnel secret aurait relié la dite île au Bull’s Head pub à Chiswick, bien qu’aucune preuve formelle n’ait jamais été trouvée.

En 1777, une station de péage fut construite sur l’île, ainsi qu’une forge en 1865. Ce dernier bâtiment survécut jusque dans les années 1990. A présent, les seuls habitants de l’île sont des oiseaux comme le héron, la Bernache du Canada et le cormoran.

La Bernache du Canada îles îlots

La Bernache du Canada

Brentford Ait

Désormais inhabitée, Brentford Ait fut au 19e siècle renommée pour son pub, le Three Swans. En 1811, un certain Robert Hunter de Kew Green décrivit l’île comme étant “d’une extrême nuisance aux communautés locales des deux côtés de la rivière ». S’y trouvait en effet « une maison de divertissement, visitée par des hommes et des femmes de la pire espèce, où des scènes indécentes se jouaient pendant les dimanches des mois d’été.”

Aujourd’hui vous ne trouverez sur l’île que des saules, plantés à cet endroit précis pour bloquer la vue sur l’usine à gaz de Brentford.

Eel Pie Island

Dans les années 1960, cette petite île à Twickenham connut son heure de gloire lorsque le Eel Pie Island Hotel ouvrit une salle de concert dans laquelle se produisirent Rod Steward, David Bowie, Pink Floyd et les Rolling Stones. Avec le temps, l’île s’est développée en communauté hippie. 120 habitants y vivent aujourd’hui de façon permanente. Vous y trouverez également des studios d’artistes, qui se visitent lors des portes ouvertes annuelles.

The Who Eel Pie Island 1968 îles îlots Tamise

The Who @ Eel Pie Island, 1968

Tagg’s Island

Située légèrement en amont du palace d’Hampton Court, Tagg’s Island, appelée auparavant Walnut Tree Ait, fut connue pour le Thames Hotel qui accueillait jadis les riches Londoniens dont le futur roi Edouard VII. Par la suite, l’hôtel fut reconstruit par Fred Karno, connu pour deux choses : la découverte de Charlie Chaplin et l’invention de “l’attentat pâtissier”, rendu célèbre en 1928 par Laurel et Hardy dans le film muet La Bataille du Siècle.

Pharao’s Island

En 1798 Horatio Nelson déjoua l’invasion de l’Egypte par Napoléon pendant la Bataille du Nil. En remerciement il reçut, entre autres choses, cette île longue de 280 mètres, située au-dessus de l’écluse de Shepperton. Nelson y passa de longues journées à s’adonner aux plaisirs de la pêche. Sur l’île on dénombre désormais une douzaine de maisons, portant des noms égyptiens comme The Sphinx ou Memphis.

Bungalow de 4 chambres, £850,000 iles et ilots

Bungalow de 4 chambres sur Pharao’s Island, £850,000.

Magna Carta Island

Ce serait à cet endroit qu’en 1215 le roi Jean sans Terre signa la Grande Charte. Ce bout de terre “historique” dans le Berkshire fut mis en vente en 2014 pour la modique somme de £ 3,95 millions.

La signature de la Grande Charte - Magna Carta îles îlots

La signature de la Grande Charte – Magna Carta.

La maison principale de l’île abrite une Chambre des Cartes et une pierre octogonale sur laquelle aurait été posé le parchemin. L’île servit également de lieu de rencontre entre Henri III et le futur roi de France, Louis VIII.

En 1974, la Reine Elizabeth II se rendit sur l’île pour planter un arbre en commémoration de cet événement historique.

Monkey Island

En 1738 Charles Spencer, 3ème Duc de Marlborough, acheta cette île près de l’enclave gastronomique de Bray pour en faire une retraite de pêche. Il employa l’architecte Robert Morris pour la construction du bâtiment principal et d’un temple. L’artiste français Andien de Clermont fut commissionné afin de couvrir les murs du bâtiment de représentations inhabituelles de singes s’adonnant à des activités humaines, comme la chasse et l’aviron.

Singe fumant sur un bateau monkey island iles et ilots

Singe fumant sur un bateau.

L’ancien bâtiment fut reconverti en hôtel. Il fait pour l’instant l’objet d’une rénovation complète et devrait réouvrir ses portes fin 2017.

Sonning Eye

Cette île en forme de coeur possède son propre moulin à eau du 18e siècle ainsi que 12 autres bâtiments protégés. En 2014, George et Amal Clooney ont acheté le manoir jouxtant le moulin pour quelque 10 millions de livres sterling.

Le manoir de Georges et Amal Clooney iles et ilots

Le manoir de Georges et Amal Clooney sur Sonning Eye.

 

Merci à Elise pour son travail sur cette découverte passionnante des îles de la Tamise.

Suggestions